Japan

Publié le par Aralas

Par Metaljet:


title

Il y a des mangas où tout se passe bien, où la vie est rose avec plein de petits lapins qui gambadent dans les champs et où le soleil est toujours bleu… Eh bien,  rien qu’en lisant le nom de l’auteur et du dessinateur, vous verrez que ce n’est pas le cas de ce manga.
En effet, le scénario est de Buronson à qui l’on doit le grand « Hokuto No Ken » et les dessins de Kentaro Miura, créateur du manga « Berserk », donc pas question une seconde de voir des lapins roses ou des champs, mais plutôt des cadavres dans des champs de batailles…  

L’histoire :

Pour les jeux olympiques d’été en 1992, Kastuji Yashima quitte le Japon ( où il aurait pu prendre la tête d’un clan de Yakuza) pour retrouver Yuka, une journaliste venue pour faire un reportage sur cet événement, afin de lui demander sa main. Ils se sont connus après que Yuka ait fait un reportage sur lui. Après avoir rencontré un groupe de lycéens japonais, la journaliste décide de raconter l’histoire de la ville de Carthage qui se dressait vers 200 ans avant J.C (lire Jésus Christ et pas Jean-Claude) de l’autre côté de la Méditerranée. Pendant que Yuka parle, un séisme retentit et les 7 personnes présentes tombent de la falaise. Ils se retrouvent alors dans les profondeurs de la terre où se dresse une armée de squelettes de Carthaginois. Après avoir rapidement discuté avec  une sorcière qui sous-entend que le Japon était voué à disparaître comme la ville de Carthage, nos héros vont voyager dans un futur post-apocalyptique où les japonais sont persécutés et exploités par les « néo-européens ». Bien entendu Kastuji Yashima ne l’entend pas de cette oreille et va tout faire pour que les japonais survivants puissent encore vivre sur ce monde.

L’univers :
Comme nous venons de le voir, l’histoire se passe dans un monde post apocalyptique. La couche d’ozone a été détruite, la faune et la flore ont disparu et la végétation a été détruite par des pluies acides. Pour couronner le tout, il y a eu des accidents nucléaires. On se retrouve donc avec des paysages désertiques ;  dans certains décors, on aperçoit des morceaux de monuments célèbres telle  la « Sagrada Familia » de Barcelone, ensevelie  sous le sable.
Les hommes sont redevenus primaires, les soldats sont équipés de gourdins, d’épées ou d’arbalètes et sont vêtus d’armures et de casques. Ils se  déplacent le plus souvent dans des buggies. Les tenues sont très moyennâgeuses.
Cet univers n’est pas sans rappeler Hokuto No Ken.


Les personnages principaux :

japan  Katsuji Yashima, le héros de cette histoire : pour le définir, je dirais qu’il est fort, courageux, amoureux (de Yuka) et aussi excentrique. Quand il est dans le futur, il se donne pour mission de créer un nouvel état japonais et n’hésitera pas à utiliser la force pour y arriver.

jAPAN2
Akira « ??? » : il est le  partenaire de Katsuji, il le suit partout où il va et lui est fidèle et respectueux. Lui aussi est courageux et n’hésitera pas à tout faire pour protéger le groupe.



4Yuka Katsuragi : journaliste pour une chaine télé du Japon, elle n’aime pas Katsuji mais sera vite obligée d’admettre que pour survivre dans le futur, il vaut mieux rester avec lui. Yuka est une femme très forte de caractère et ne se pliera pas aussi facilement aux ordres des « néo européens ».



jAPAN3Les lycéens :
Mitsuo Inoguchi, Hiroshi Ikezawa, Naoto Maruyama et Yoko Takamine : ces 4 lycéens sont arrogants et prennent une allure de « j’men foutiste ». Dans le futur par contre,  ils deviennent faibles. Yoko se rapprochera d’Akira qui lui a promis de la protéger. Les trois autres garçons ne sachant pas vraiment se battre s’occuperont de protéger Yuka et Yoko en arrière.

Publié dans Manga-Animé

Commenter cet article