Mémoires d'un clone ; Chapitre 2

Publié le par Aralas

Par Aralas:

 

Chapitre 2 : Le bunker

 

Les soldats avançaient péniblement dans le sable après le crash dans une dune de sable. Après plusieurs minutes de marche, ils purent enfin apercevoir le bunker ennemi. D’après ce qu’ils pouvaient voir, il n’y avait que très peut de droides autour du bunker, mais évidemment cela ne voulait pas dire que tout était vide. Les clones mirent en pratique une des nombreuses techniques d’approche apprises sur Kamino. Pour faire simple, cinq soldats avançaient en tête du groupe servant de sentinelles. Le reste suivait quelques mètres en retrait. A une centaine de mètres de l’entrée, les soldats s'arrêtèrent. Et toujours aucun droide n’était en vue. D’après les leçons de Kamino, soit le bunker avait été abandonné, ce qui était peut probable au vue de sa position stratégique, soit ils étaient attendus…
Un petit détachement du régiment fit le tour du bunker et quand il revinrent, leur rapport ne fit que confirmer leur soupçons. Derrière le bunker, on pouvait encore voir des traces récentes d’activité aérienne. Le lieutenant clone décida donc d’adopter la technique d’approche AA965-9548. Trois clones avancèrent jusqu'à la porte. Cette dernière étant fermée ils utilisèrent des explosifs. Après l’explosion les clones restèrent en place en attendant de voir si un groupe d'ennemi sortirait. Après quelques secondes qui leur parurent bien longues, ils se décidèrent a entrer.
Le bunker était plutôt sombre, et bien plus angoissant aux yeux du clone FK 187, si un clone pouvait être angoissé, que dans les simulations. Certes, dans les simulations virtuels de combat on ressentait une certaine douleur mais on savait au fond de soit même qu’on ne pouvait pas mourir. Alors que là au moindre faux pas c’était le recyclage d’organe qui attendait chaque clone. Le groupe continuait a avancer prudemment, quand soudain, arrivé quasiment au centre du bunker une porte blindé se ferma, séparant les quelques sentinelles du reste du groupe. Le lieutenant de l’escouade tenta de prendre contacte avec les sentinelles mais le bunker empêchait toute communication. Le lieutenant prit la parole :
- Communication impossible, un brouilleur a du être mis en marche. Faite sauter cette porte, dit il en montrant du doigt un des soldats porteurs de charges explosifs.
Ce soldat hocha la tête et installa une charge sur la porte et l’escouade se mit a couvert. La porte sauta 10 secondes après la mise en marche de la charge, et ils purent voir les sentinelles a terre, portant des traces de coups de blasters.
- En position de combat !
Les soldats se mirent en position rapidement. Aucun bruit ne se faisait entendre. Le lieutenant fit un signe et un des soldats lança dans la pièce une grenade fumigène. Après son explosion ils avancèrent prudemment vers le centre du bunker. Une voix métallique se fit entendre :
- Feu
Plusieurs droids sortirent de l’ombre et commencèrent a tirer sur l’escouade.
- Super droids de combat ! Abattez les !, dit le lieutenant
Les clones étaient déjà en train de viser et commencèrent a répliquer aux coups de blaster intégrés des droids de combat. Selon les simulations, ces nouveaux droids étaient beaucoup plus résistants que les anciens droids de combat que la fédération employait, et pour les abattre il fallait atteindre des points précis de leur carrosserie. Mais cela était plus simple a dire qu’a faire car l’endroit du combat était plutôt restreint et les droids avaient l’avantage en entourant les clones qui tombaient les uns après les autres. Heureusement pour eux, ils y avaient plusieurs super ordinateurs et ils pouvaient les utiliser comme couverture. De plus, bien que les super droids de combat possédaient un lance roquette intégré au bras gauche, l’endroit était si petit qu’une roquette aurai pu faire autant de dégât chez les clones que chez les droids. FK 187 fit un signe au clone a coté de lui. Ce dernier se leva en tirant pour attirer l’attention des droids pour que FK 187 puisse atteindre une nouvelle cachette mieux placée. De là il pu aisément détruire quelque droids avant qu’ils ne recommencent a lui tirer dessus.
En mettant en œuvre toutes les techniques apprises sur Kamino, les clones purent enfin prendre l’avantage, mais a quel prix. Il ne restait en effet plus que 4 clones. Le lieutenant et tout le reste de la troupe avait été abattue. Mais il ne fallait pas oublier le principale objectif : détruire le canon du bunker. Ils ramassèrent les charges explosives sur le cadavre du clone qui était censé s’en occuper et les placèrent sur le canon. Ils avaient maintenant 3 minutes pour sortir du bunker. Quand ils passèrent devant les cadavres des clones, FK187 ne pu s'empêcher d’avoir un dernier regard sur ses anciens coéquipiers. Les 3 autres clones eux se dirigeaient vers la sortie sans prêter aucune intention aux cadavres a leurs pieds. Une fois à l’extérieur, le canon explosa détruisant une partie du bunker. Un des clones mis en marche sa balise SOS et ils furent récupérer par une canonnière clone quelques minutes après. Le lieutenant a bord de l’appareil les informa de leur prochain objectif : aider directement les jedis près de l’arène de Geonosis, là ou le combat faisait rage.

Publié dans Fictions

Commenter cet article