Mémoires d'un clone ; Chapitre 5

Publié le par Aralas

Par Aralas:

Chapitre 5 : Le général Jedi



Plusieurs jours étaient passés depuis l’intégration de FK 187 et du reste de son unité a une nouvelle escouade. Toute l’armée de clone était maintenant dirigée par des jedi, nommés généraux pour l’occasion. L’escouade de FK 187, la 89 ème, était dirigée par une jeune chevalier jedi, une twi'lek nommée Laria Aralstha. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle prenait son rôle très au sérieux.
Leur première mission était de se rendre sur une petite planète non loin de la bordure extérieur, Razduq-prima. Elle n’avait a priori aucun rapport avec la guerre entre la République et le CSI mais la République ne devait pas négliger de type de problème. Les habitants de cette planète étaient attaquée par une espèce qui ne venait pas de cette planète et ils étaient totalement prit au dépourvu, car ils étaient des non violents accomplis, préférant toujours se tenir loin de tout les problèmes externes. 
Ils voyageaient maintenant depuis 3 jours, et d’après les calculs il en fallait encore 5 pour arriver a destination. Pendant que les clones vaguaient a leur occupations, qui passait en fait le plus clair de leur temps a rester dans leurs cabines, la jedi restait légèrement isolée elle même dans sa cabine. On ne pouvait pas dire qu’il y avait une très bonne ambiance a bord du vaisseau. FK 187 lui se baladait un peut a bord du vaisseau, passant de temps en temps voir le cockpit. Il trouvait le voyage bien long. Durant l’une de ses ballades, il passa devant la porte de la cabine de la jedi. Cette dernière étant légèrement entre-ouverte, il pu apercevoir le chevalier au centre de la pièce, assise en tailleur, les yeux fermés et respirant lentement. Il ne compris pas ce qu’elle faisait, quand il aperçu le sabre du jedi voler littéralement vers elle. Il fut évidemment surpris, mais décida de ne pas s’attarder sur les lieux.
La veille de leur arrivée, la jedi réuni tout les clones pour un dernier briefing. Ils allaient tout d’abord se rendre dans la ville la plus importante pour prendre contacte avec les dirigeants de cette planète. Ensuite, la jedi allait mener son enquête avec quelques clones pour repérer le campement principal des attaquants extra-terrestres, en espérant qu’ils soient regroupés à un endroit bien précis. De tout manière, ils s’étaient bien posés quelque part lors de leur arrivée. Enfin, avec toute la 89ème ils allaient repousser l’envahisseur.

Hélas pour la jeune jedi, la mission ne se présentait pas aussi bien… Arrivé près de la planète, la 89ème se dirigea vers la surface a bord de canonnière. Ils se dirigèrent vers la capital de la planète, ne rencontrant que peut de vie a la surface. FK 187 était présent avec la jedi dans la canonnière et il l’entendit murmurer :
- J’ai un mauvais pré sentiment…
Et il s’avéra être exacte. Arrivés a la capital, ils ne purent voir que des ruines et des cadavres. Ils étaient arrivés trop tard. La jedi décida de faire poser les canonnière pour trouver des indices, et peut être même des survivants.
Ils commencèrent a fouiller la ville tout en restant sur leur garde, des attaquants étaient peut être encore présents. Ils ne trouvèrent rien de très intéressant. Les habitants avaient été massacrés, et apparemment ils n’avaient pas cherchés a résister. Le fait d’être pacifiste avait ses limites pensa FK 187. Ils se dirigèrent vers un grand bâtiment au centre de la ville, légèrement en hauteur. Mais il n’y avait pas de survivant non plus. Ils commençaient a désespérer en se redirigeant vers leurs canonnière quand la jedi s'arrêta brusquement aux côtés de FK 187.
- Un problème ? demanda-t-il ?
- Chut ! lui fit elle, avant de partir en courant vers l’ouest.
Les clones commencèrent a courir derrière elle mais elle était bien trop rapide pour eux. Ils arrivèrent quelques secondes après elle. Et ils purent voir enfin un survivant. Elle avait l’air plutôt jeune et apeurée de voir tout ce monde. La jedi fit signe aux clones de rester un peut en arrière et elle tenta de communiquer avec le survivant. Les habitants étaient plutôt petits et trapus mais ressemblaient beaucoup aux humains. On ne pouvait entendre ce que se disaient la jedi et le survivant mais ce dernier fit un signe vers le nord-est et commence a se diriger dans cette direction. Laria Aralstha fit signe aux clones de la suivre et ils commencèrent a se diriger vers la forêt en dehors de la ville. FK 187 aperçut quelques ombres furtives dans la forêt qui se mirent a le suivre discrètement. La 89ème s'enfonça dans la foret en suivant le survivant, cela devenait de plus en plus dense. Ne sachant pas a quoi s’attendre, les clones réstèrent sur leur garde. Ils tombèrent enfin sur un camp construit a priori rapidement, et il y avait quelques dizaines de survivants.

Publié dans Fictions

Commenter cet article