Mémoires d'un clone ; Chapitre 7

Publié le par Aralas

Par Aralas:


Chapitre 7: Rencontre

 

 

Ils marchèrent pendant quelques kilomètres et le clone commença a entendre au loin les bruits caractéristiques d'une bataille et tandis qu'ils se rapprochèrent encore il commençait a sentir l'odeur de la chair brulée et du métal carbonisé. Le clone et le trappeur sortirent enfin de la jungle et arrivèrent sur une colline qui surplombait le champ de bataille. Les clones partis quelques heures auparavant étaient en train de faire face à des droids supérieur en nombre. Et au vu du nombre de cadavres sur le sol les droids étaient en train de remporter le combat grâce à leur grand nombre et à leurs machines de guerres. FK187 commença à chercher des yeux son général mais il ne la voyait pas. Proche de lui il aperçu un clone blessé qui était en retrait du combat et le rejoint.

- Au rapport, fit FK187

- On est tombé dans une embuscade, les droids nous attendaient. On est en train de se faire massacrer.

- Et où est le général?

- Elle est partit à la poursuite du commandant des séparatistes qu'on a aperçu au début. Elle pense que si elle le capture ça devrai chambouler les droids. Elle est partit dans ce bâtiment là bas, dit il en montrant du doigt une tour derrière les droids.

- Compris, où est tu blessé?
- Au bras gauche.
- Tu es donc valide pour marcher. Tu vois le trappeur en haut? Tu va le rejoindre et retourner au camps avertir les autres. Moi je vais tenter de retrouver la jedi, dit il en se levant.
Mais approcher la tour n'était pas chose facile, la bataille faisait rage et les lasers fusaient de partout. Il allait devoir faire le tour en avançant prudemment et en se cachant derrière les carcasses. Il commença son avancée et devait parfois enjamber à contre cœur les cadavres de ses frères. De même qu'a plusieurs occasions il avait la possibilité d'aider quelques clones quand ils passaient discrètement derrière des droids mais il savait que s'il se faisait repérer, il ne pourrai pas atteindre la tour et trouver la jedi. En chemin il se demanda pourquoi il voulait tant la retrouver. Certes c'était son général mais c'était une jedi surement capable de se débrouiller toute seule et il aurai pu tout aussi bien rester sur le champ de bataille se battre comme les autres clones. Mais son instinct lui disait que la jedi courrait un grand danger qu'il n'arrivait toutefois pas à identifier.

Il arriva enfin devant la tour, son entrée ne semblait pas gardée et il pu se faufiler dans la tour. En avançant il découvrait des carcasses de droids, visiblement découpées au sabre laser, la jedi était donc bien passée par là. Il continuait a avancer et emprunta des escaliers en colimaçon qui le mena sur la plateforme tout en haut de la tour. Elle servait apparemment de hangar, actuellement vide, et ses portes semblaient bloquées sur une position entre ouverte, ce qui donnait de la pénombre. L'énergie avait visiblement été coupée à cet étage. Soudain, FK 187 vit 2 lames de sabre laser s'entre-choquer. Au début il ne pouvait distinguer que des traits bleu et rouge virevoltants, mais en s'approchant il pu reconnaître le général jedi qui faisait face à un autre homme, qui paraissait assez âgé. Pourtant malgré son apparente vieillesse, il dominait sans problème la jedi au combat. Elle ne pouvait que tenter de repousser ses assauts. Le clone savait que s'il ne faisait rien, la jedi n'allait pas tarder a périr sous ses yeux. Mais que pouvait il faire avec son simple fusil contre un sabre laser manié par un maitre en combat? C'est alors que l'homme repoussa d'un simple geste Laria Aralstha contre le mur et commença a marcher lentement vers elle qui semblait sonner par le choque. FK 187 profita de ce moment pour tenter d'attirer l'intention de cet homme, il s'approcha lentement, se mit a couver derrière une colonne et commença à tirer sur l'homme. Ce dernier paru légèrement surpris par ces tirs, apparemment il avait été trop absorbé par la jedi et n'avait pas senti le clone approché. Mais il dévia aisément les tirs de FK 187 et renvoya même certains sur le clone qui du s'abriter derrière la colonne. La jedi tenta de profiter de ce moment pour attaquer l'homme par derrière mais ce dernier la bloqua d'un simple geste.

  • Oh oh, que tentez vous là jeune jedi?, dit l'homme

  • Dooku... vous ne pourrez pas vous enfuir, dit Laria en se relevant

  • Ah? Et qui peux m'en empêcher? Vous et ce misérable clone? Et d'ailleurs, qui me dit que je voudrai m'enfuir? Je sais que sur cette planète vous ne pouvez contacter personne sur Coruscant, sinon la république serai déjà ici. En attendant moi je vois vos troupes de clones se faire décimer par mes droids.

Alors c'était lui Dooku? L'homme le plus recherché de la république?, pensa FK 187. Que pouvait il bien faire contre un tel homme?
Le combat repris entre Dooku et la jedi mais il l'envoya encore contre le mur et la maintenait appuyée jusqu'à lui couper la respiration. Le clone tenta de tirer sur Dooku mais ce dernier renvoya tout ses tirs et manqua de le toucher. Dooku relâcha son étreinte et la jedi tomba sur le sol, inanimée. Il se dirigea ensuite vers le clone qui ne savait plus quoi faire. Il regardait autour de lui et commença à élaborer un plan. Il lança une grenade thermique contre le pilier quelques mètres plus loin. Ce dernier explosa dans un nuages de débris et le clone profita de se tumulte pour sauter derrière les débris en laissant derrière lui une grenade avec un détonateur. Dooku qui c'était protégé les yeux pendant l'explosion continua a avancer vers la colonne. Mais arrivé derrière il aperçu la grenade et le pu qu'utiliser la force pour sauter en arrière avant qu'elle explose. Il fut légèrement emporté par le souffle mais arriva a retomber gracieusement sur ses pieds. De sa nouvelle position il pu voir un bout de l'armure du clone derrière les débris et compris son erreur. Étrange manœuvre de la part d'un clone pensa-t-il. Mais il commençait à en avoir marre de ce petit jeu et utilisa la force pour soulever les débris et mettre un découvert le clone. Ce dernier prit au dépourvu ne pu voir que Dooku foncer vers lui en déviant tout ses tirs. Arrivé a sa hauteur, Dooku le projeta sur le mur comme il l'avait fait avec la jedi et commença à étouffer le clone. Ce dernier ne pouvait strictement rien faire et sentait l'oxygène lui manquer peut à peut. C'est alors que la jedi attaqua Dooku par surprise mais ce dernier lui fit lâcher son sabre par une simple manœuvre et en profita pour lui faire une profonde entaille à la cuisse droite avec son sabre.

  • Vous auriez mieux fait de rester au sol jeune jedi, dit Dooku en levant son sabre vers la tête de Laria.
  • Do... Dooku..., lâcha la jedi en serrant les dents et en tentant de se relever en ignorant la douleur.

  • Désolé ma chère, fit Dooku et donnant un nouveau coup de sabre dans le dos de Laria.

FK 187 ne pouvait qu'assister à la mise a mort de son général, celle-ci devenant de plus en plus floue. Non, pas encore... pas elle! Il y à déjà eu trop de morts!, pensa-t-il. Et alors que Dooku leva se sabre prêt a abattre la jedi d'un seul coup, plusieurs explosions retentirent de tout les coins. Des clones commençaient a débarquer en grand nombre et plusieurs endroits du toits explosèrent laissant apparaître des canonnières clones. Dooku savait qu'ils étaient trop nombreux et devait fuir rapidement. Il sauta sur le toit via une petite ouverture et disparu et des canonnières clones se lancèrent a sa poursuite, FK187 était retombé au sol et tentait de reprendre sa respiration. Il fut aidé par une équipe médicale qui lui appliquèrent un masque à oxygène. Le clone regarda en direction de la jedi qui étaient entourée de plusieurs médecins.

  • On doit la sortir d'ici tout de suite! cria un médecin.

  • Comment avez vous...? dit FK187 a Fk186 qui venait d'arriver.

  • Un clone est arrivé tout à l'heure accompagné un trappeur. Il a expliqué la situation et au même moment on a réussi a établir une communication avec un croiseur de la république qui revenait de mission. On a perdu pas mal de frères mais la menace est éliminée sur cette planète.

  • Tant mieux..., dit FK187 sans être trop convaincu, il ne pouvait détacher son regard de la jedi blessée.

  • Bon si tu t'en sens capable, debout, on a besoin de toute l'aide possible pour rassembler les blessés dehors.

Publié dans Fictions

Commenter cet article