Quel avenir pour le marché du jeu d'occasion?

Publié le par Aralas

Par Aralas:

 

ealogo.png

 

Electronic Arts semble bien décidé a étouffer le marché des jeux d'occasion. En effet la firme est en train de mettre au point le « Online Pass ». Concrètement cela signifit que quand vous achèterez un jeu neuf EA Sports, vous aurez avec votre galette un code pour pouvoir jouer online. Seulement ce code est à usage unique et si vous voulez acheter un jeu d'occasion EA Sports dont le code à déjà été utilisé, il faudra en racheter un, au prix d'une dizaine d'euros.

Cela veux donc dire que l'acheteur d'un jeu d'occasion devra débourser 10€ en plus de son achat pour pouvoir profiter du online, et quand on sait que jouer sur le Xboxlive et le PSN est devenu très important auprès des joueurs sur cette génération de console, ne vont-ils pas préférer délaisser l'occasion pour acheter directement leur jeux neufs? Pourtant cela pourrait signifier qu'ils achèteront peut être moins de jeux neufs car ils revendent souvent d'occasion leurs anciens produits pour pouvoir financer le nouveau? Et si cela ce démocratise, que va-t-il advenir des nombreux magasins qui font la majeur partie de leur chiffre d'affaire sur l'occasion?

Le PDG d'Electronic Arts ne semble en tout cas pas concerné par ce marché de l'occasion. En effet selon lui, 70% des joueurs utilisent directement le code vendu avec le jeu neuf. Cela signifie donc que 30% des joueurs des jeux EA Sports achètent d'occasion, ce qui est quand même un chiffre très élevé. D'ailleurs, toujours selon le PDG, ce chiffre tend à augmenter depuis quelques temps.

Je ne sais pas en tout cas qui va satisfaire ce « Online Pass ». Les joueurs ne pourront peut être plus revendre leur jeux d'occasion chaque année pour racheter la saison suivante, ce qui va signifier une probable baisse des jeux neufs acheter. Le PDG n'a pas l'air de se rendre compte de l'importance du marché de l'occasion.

 

Quelques jours après avoir commencé à rédiger le début de cet article, cette affaire semble s’accélérer, et ce, très rapidement. L'éditeur THQ va appliquer le même concept pour son jeu d'UFC saison 2010. Il en est de même pour Ubisoft qui se montre intéressé par le « Project 10 dollars », nom donné à cette pratique par EA. De toute façon, pourquoi se priveraient-ils de faire payer encore plus le joueurs, quand on voit un pack, sur Modern Warfare 2, de 5 cartes dont 2 tirées du premier volet, vendues 15€ pour plus d'un million de téléchargements. Que vont faire les autres éditeurs face à cette situation? Vont-ils suivre ce chemin ouverts par EA? Je pense que l'on est en droit de se demander où se dirige le monde du jeux vidéo aujourd'hui, sans parler des jeux en eux même.

Publié dans Jeux Vidéos

Commenter cet article

charter yacht miami 09/05/2017 13:46

I appreciate everything you have added to my knowledge base.Admiring the time and effort you put into your blog and detailed information you offer.Thanks.