Mirror's Edge

Publié le par Aralas

Par Aralas:

mirror-s-edge.jpg

 

Certains titres, malgré leur qualité affichée, ne marchent pas. En général cela vient d'une vision trop original qui peut ne pas plaire à la majorité des joueurs qui préfèrent se tourner vers des valeurs « surs ». C'est ce qui est arrivé au jeu Mirror's Edge, un jeu Electronic Arts développé par Dice, sortit fin 2008.

 

On croyait avoir fait le tour des jeux de plates-formes, un des genres de jeux les plus anciens, quasiment totalement exploité en 2D, et même en 3D. Et pourtant « ME » apporte un nouveau souffle vraiment appréciable. Cette fois tout le jeu se déroule à la première personne, ce qui apporte une vision très différente des situations qui vous sont proposées, grâce aussi aux capacités de votre personnage.

 

Dans un futur assez proche, votre environnement a changé, tout est aseptisé, propre, blanc. Les habitants ont renoncé a leur liberté pour mener leur vie tranquillement. Mais ce n'est pas le cas de tous et certains vivent dans l'illégalité. Pour communiquer ils n'ont qu'un seul choix: utiliser les messagers. Ces individus transportent toute sorte de choses pour de l'argent, en prenant soin d'éviter la police. Mais ces derniers sont en général assez laxistes avec eux. Pour voyager les messagers utilisent les hauteurs de la ville, en sautant de toits en toits et en utilisant au mieux chaque élément de leur environnement. Comme vous l'aurez surement deviné, vous allez diriger un de ces messagers, Faith. Lors d'un de vos contrats, vous allez être poursuivit par les policiers et ces derniers contrairement à d'habitude sont très tenaces. Par la suite tout va s'enchainer et vous allez devoir enquêter sur la disparition de votre sœur. Mais je ne préfère pas trop en dévoiler. Tout juste faut il savoir que le scénario a été prévu pour s'étaler sur une trilogie.

 

Passons au gameplay maintenant. Plusieurs mouvements sont a la disposition du personnage, elle peut sauter bien sur mais aussi glisser sous des éléments, courir sur des murs et y prendre appuis pour sauter pour atteindre une plate-forme assez lointaine par exemple, marcher en équilibre sur des poutres etc... Mais tout cela reste vraiment réaliste même si c'est impressionnant. Même si en général il est préférable de fuir face a vos adversaires, vous avez aussi à votre disposition des technique pour les désarmer et les mettre KO, en utilisant les éléments du décors ou non. Vous avez ensuite la possibilité de ramasser leurs armes, mais leur maniabilité est un peu lourde, le jeu ne privilégiant par forcément cette utilisation. D'après les développeurs il serait en effet possible de finir l'intégralité du jeu sans avoir à utiliser des armes à feu. Mais la fin du jeu est assez décevante sur ce point là, le jeu part un peu trop dans l'action ce qui est dommage vu la qualité de tout le reste du jeu. On a à faire a un gameplay qui paraît un peu difficile à aborder au premier abord mais qui par la suite se montre efficace, assez fluide et agréable malgré quelques moments plus compliqué à appréhender, comme tout les jeux de ce genre. Pour vous aider durant les phases de plates-formes, les éléments avec lesquels vous pourrez interagir seront de couleur rouge, mais vous pouvez désactiver cette option.

 

Graphiquement même si le jeu a un peut vieilli l'ambiance reste toujours aussi excellente. Cela reflète parfaitement l'ambiance aseptisée de la ville. Les extérieurs sont dans les tons blancs avec un ciel toujours clair. Les intérieurs eux présentent des couleurs vives mais toujours dans la clarté. Alors cela ne plaira pas peut être à tout le monde mais j'ai beaucoup accroché. Il faut aussi noter les cinématiques, à base de dessins animés qui sont plutôt réussis, assez stylisés.

 

Les musiques et la bande son sont vraiment de haute qualité. Le tout s'adapte très bien à la situation, et certaines musiques sont vraiment très jolies, mention spéciale au thème principal de Lisa Miskovsky, « Still Alive ». Les doublages français sont aussi très bons, et certains bruitages comme le souffle de Faith après des acrobaties ou ses cries de douleur montre le soin apporté a la bande son du titre.

 

Alors pourquoi ce jeu n'a pas marché? Certes sa durée de vie est assez courte mais c'est le cas de beaucoup de jeux maintenant. Je pense que c'est dû au fait que c'est un style à part, la plate-formes hors « Mario » attire moins, et surtout que cette fois il faut éviter les combats plutôt que d'y foncer tête baissée comme les FPS qui se vendent par paquebots entiers ces derniers temps. Il y a peut être justement une confusion par rapport a la visée à la première personne de Mirror's Edge. Cela peut être aussi à cause de son héroïne trop... « naturelle », elle est certes sexy mais c'est plus le genre de fille que l'on peut croiser « facilement » (on oublie donc le 95D de Lara Croft). En tout cas la suite de ce jeu est incertaine, d'un côté on nous dit que le jeu est encore en développement mais on sait aussi que l'industrie est en crise et Electronic Arts a voulu arrêter certaines de ses franchises qui ne rapportent pas assez. En tout cas si suite il y a, le jeu va être surement différent pour attirer plus de joueurs. Est-ce la le destin des jeux qui sortent du lot?

 

Le trailer du jeu: (à regarder en HD)

Ca donne pas envie?

 

Publié dans Jeux Vidéos

Commenter cet article